Actualités particuliers

Impôt sur le revenu : évaluation 2018 de l'avantage en nature consenti au titre du logement

Publié le 29 janvier 2018

L’évaluation forfaitaire de l’avantage en nature (mise à disposition ou fourniture par l’employeur à ses salariés d’un bien ou d’un service à titre gratuit ou à un prix inférieur à leur valeur réelle) consenti au titre du logement s’établit comme suit pour l’imposition des revenus de 2017.


Rémunération brute mensuelle en espèces (R) en fonction du montant mensuel du plafond de la sécurité sociale (P*) et du nombre de pièces du logement Montant mensuel de l’avantage logement (€) en 2018
R < 0,5 P :
logement d’une pièce principale 69,20
autres logements (par pièce principale) 37
0,5 P ≤ R < 0,6 P :
logement d’une pièce principale 80,80
autres logements (par pièce principale) 51,90
0,6 P ≤ R < 0,7 P :
- logement d’une pièce principale 92,20
- autres logements (par pièce principale) 69,20
0,7 P ≤ R < 0,9 P :
- logement d’une pièce principale 103,60
- autres logements (par pièce principale) 86,40
0,9 P ≤ R < 1,1 P :
- logement d’une pièce principale 126,90
- autres logements (par pièce principale) 109,50
1,1 P ≤ R < 1,3 P :
- logement d’une pièce principale 149,90
- autres logements (par pièce principale) 132,40
1,3 P ≤ R < 1,5 P :
- logement d’une pièce principale 172,90
- autres logements (par pièce principale) 161,30
R > 1,5 P :
- logement d’une pièce principale 195,90
- autres logements (par pièce principale) 184,40

Remarque 1 : Montant mensuel du plafond de la Sécurité Sociale :

  • en 2017 : P = 3 269 €
  • en 2018 : P = 3 311 €

Exemple : Un logement de trois pièces fourni gratuitement par l’employeur à un salarié dont la rémunération brute en espèces (R) est comprise entre 1,1 et 1,3 fois le montant mensuel du plafond de la sécurité sociale (P) doit en 2017 être évalué à : 131,10 × 3 = 393,3 € / mois.

Remarque : Pour les salariés ne pouvant accomplir leur activité sans être logés dans les locaux où ils exercent leurs fonctions (fonctionnaires logés par nécessité absolue de service, personnel de sécurité et de gardiennage, etc.), la valeur forfaitaire de l’avantage de logement est réduite par application d’un abattement pour sujétions de 30 %, comme en cas de recours à la valeur locative cadastrale.

Source : BOI-BAREME-000002-20180126